DESIGNER GRAPHIQUE

WEBDESIGNER /

Sophie Quehen

Image

de poésie

| 2017

Il s'agit de mont projet de diplôme de dnap. Je me suis intéressée à la notion «d'image du texte» que j'avais déjà vu avec le projet Munari. Cette fois, j'ai voulu créer une iconographie générée par le contenu du texte. Pour cela, j'ai choisi de paramétrer numériquement un texte et de réutiliser ces paramètres pour créer une image. Chaque texte a donc un rendu différent qui dépend de l'écriture, du style de son auteur. Ce pojet est basé sur des poèmes car leur écriture est souvent très rythmée, elle produit donc des visuels intéressants qui permettent de les analyser de façon comparative.

J'ai choisi de paramétrer les poèmes selon six critères : le nombre de lettres, le nombre de mots, le nombre de vers, le nombre de majuscules, le nombre de signes de ponctuation et le nombre de rimes. Avec l'aide de Processing, j'ai réalisé un programme générant une image animée qui dépend de ces paramètres et dont l'esthétique et la dynamique pourrait représenter visuellement le poème.

Par exemple, plus il y a de rimes, plus les pixels animés (représentant les lettres) laisseront une trace au fil du temps. Le mouvement global dépend du rapport entre le nombre de mots et le nombre de vers. L'épaisseur des pixels et le relief dépendent des majuscules et de la ponctuation. L'image s'adapte à l'espace du poème.

J'ai aussi réalisé une édition où l'image générée prend forme sur autant de pages que le poème auquel elle correspond, qui seront dépliables afin de confronter le texte et son image.

Ci-dessus une démo montrant comment fonctionne le programme basé sur les paramètres du poème. Le guide en haut à gauche représente ces six paramètres. Chaque pixel correspond à une lettre, les mouvements sont définis en fonction des différents rapports entre les données.